On voit enfin le bout de cette pandémie, il est donc temps de faire le point sur nos adaptations à la vie post covid19. 

Avant et pendant le covid19

Depuis sa création en 2017, et bien avant l’épisode pandémique, le télétravail a toujours été une composante de LIKSI. Il fait partie de l’ADN de l’entreprise de laisser un maximum d’autonomie à ses collaborateurs. Pour autant le full-remote n’est pas conseillé si nous voulons continuer à développer l’esprit d’équipe et la culture d’entreprise : les gens ont besoin de se voir, d’échanger, de blaguer, de passer du temps ensemble et pas forcément que du temps de travail.

Avec la crise Covid19, comme expliqué dans le dernier article de Julie, Le confinement chez LIKSI | Blog Liksi, nous étions passé en full-remote. Nous pensions que ça n’allait durer que quelques mois, mais finalement nous avons passé un an et demi dans cette situation avec quand même une ouverture des locaux à hauteur de 2 jours par semaine pour ceux qui avaient plus de mal à rester chez eux. Quand les mesures gouvernementales ont été levées, les locaux étaient disponibles tous les jours de la semaine avec un nombre maximum de personnes dans chacun des locaux.

 

Et maintenant ?

En septembre 2021, les associés ont souhaité que nous revenions en présentiel, avec les mêmes droits qu’avant la pandémie qui étaient de 2 jours de télétravail par semaine. Nous avons même ajouté un 3ième jour pour satisfaire tous les collaborateurs : ceux qui adorent être chez eux et ceux qui se sont lassé du télétravail.

Le full-remote n’est pas un souhait sur le long terme, nous souhaitons que les collaborateurs puissent se retrouver dans les locaux afin de pouvoir travailler en équipe, échanger plus facilement sur les projets, leurs problématiques (c’est bien les Visios mais ce n’est pas la même chose) et garder notre bonne cohésion. Nous avons la chance de réaliser la majeure partie de nos projets dans nos locaux, c’est un luxe dans notre métier de service et une richesse pour la montée en compétences et l’intégration des équipes.

Ce retour dans les locaux nous a donné plusieurs idées, notamment de travailler en groupe sur des sujets techniques hors projets clients (on vous présentera ça dans un prochain article) et également ce que j’évoquais dans le post LinkedIn de la réunion de rentrée : nous avons un budget mensuel afin de faire des activités de groupe. Encore une fois, nous souhaitons passer de bons moments entre collègues en dehors des locaux, le télétravail empêchera sûrement certaines personnes de se croiser dans les locaux c’est également pour ça que les activités de groupe pourront renforcer la cohésion d’équipe.

Les avis face au télétravail

J’ai demandé aux collaborateurs de me dire ce qu’ils n’ont pas apprécié et ce qu’ils ont apprécié sur le télétravail, voici leurs avis :

Les – :

  • Perte du lien social,
  • Pas de pause déjeuner ni de pause en général où l’on se retrouve autour d’un café,
  • Intégration plus compliquée lorsque nous ne voyons pas nos collègues en réel,
  • Sentiment d’isolement et de solitude,
  • Communication moins fluide entre les équipes et les collègues,
  • Distraction par les réseaux sociaux ou la télévision plus présente,
  • Difficulté à séparer son temps personnel et son temps professionnel,
  • Tentation à travailler le soir et donc non respect du droit à la déconnexion,
  • Moins de pair programming,

Les + :

  • Possibilité de faire les corvées qu’il y a à faire le soir (lessive, ménage, courses…)
  • Gain de temps car il n’y a pas de trajet matin et soir à faire
  • Simplicité d’organisation entre vie privée et vie professionnelle
  • Réveil plus tard
  • Plus de temps avec ses proches, notamment ses enfants
  • Concentration plus facile car il y a moins de distraction et de bruit
  • Réunions en Visio qui vont droit au but et ne dépassent pas le temps prévu
  • Horaires plus flexibles
  • Sentiment de confiance de la part de notre employeur

le bilan

Ce qui m’est beaucoup revenu est la perte du lien social, ces 1 an et demi n’ont pas été faciles, la mise en place de pauses Visio (on remercie Julie pour cette bonne idée) a permis d’atténuer le sentiment de perte du lien social. En effet, le fait de pouvoir échanger, rigoler malgré que l’on soit en télétravail a fait du bien au moral de plus d’un.

Nous avons tous vécu différemment cette période, des personnes apprécient le télétravail et pourraient en faire tous les jours tandis que d’autres préfèrent être dans les locaux la plupart du temps.

Aujourd’hui, les collaborateurs sont satisfaits d’avoir le droit à 3 jours de télétravail par semaine, ils savent que les associés ont confiance en eux, ce qui leur permet de travailler dans une ambiance plus sereine et décontractée.